Season 2 Episode 2 – The black cat !

Vous avez été 27 personnes, selon médiamétrie, à avoir vu l’épisode pilote entre le 14 et le 15 octobre et je vous en remercie. Selon les règles économiques des télévisions américaines, qui réclament de dépasser le million de téléspectateurs, la série doit être annulée mais devant l’acharnement des fans, le producteur a cédé sous la pression et a décidé de continuer la série.

Mardi 14 Octobre 2008

Récupération de sa nouvelle paire de lentilles, avion à CDG à 19h35 heure local, bref rien de très intéressant, à part se faire réveiller à 3h du matin par ses collocs qui mettent la musique à fonds … il parait que je suis mieux loti que ceux qui vivent dans les “halls” (hall = résidence universitaire à l’intérieur du campus, où les freshers s’éclatent toute la nuit)

Mercredi 15 Octobre 2008

Oh le mercredi, la journée qui te rappelle que tu n’es pas au Club Med mais à l’université.
Levé 8h15 pour 2 heures de cours, pas si terrible que ça, mais quand même je suis en Erasmus, c’est pas facile.
En plus, le 2ème cours a été annulé aujourd’hui, donc je n’avais cours que de 9h à 10h, suivi d’un travail de groupe.
Quelque mots sur le travail de groupe, ici comme ailleurs, les travaux de groupe sont anti-productifs. Je vais donc user (dsl pour l’anglicisme) de mon talent de manager pour le prochain travail de grouper et réorganiser les rôles. Vous l’avez bien compris, en organisant ça, je pourrais me donner moins de travail :-)

Toute l’après-midi a été donc réservé à la rédaction de ma dissert. Pour bien commencer la séance de travail, je passe quelque minutes sur facebook. Oups je n’aurais pas dû … je décide donc de demander au professeur une “extension”, un délais. Cependant, le délais, que je réussi finalement à avoir, est soumis à quelque règles que je vais régler lundi matin.
Je ne voulais pas avoir ce délais et rien faire, j’ai demandé la délais pour pouvoir me relire et fignolé mon anglais mais surtout pour pouvoir allé la première soirée erasmus hebdomadaire, où tous les erasmus peuvent venir pour discuter sans spécialement “sortir”.
Je finis donc presque l’essai non sans difficulté mais avec le cœur.

Pour ce qui est de la soirée, ce fût super sympa, j’ai rencontré de nouveaux erasmus dont des allemands, ce qui m’a permis de parler dans la langue de Goethe. (Pourquoi pas parler allemand en Angleterre, il y en a bien qui ne parle qu’anglais en Autriche)

Pause publicitaire : entre le devoir et la sortie, je n’ai pas eu le temps de me faire à manger. Heureusement que mes collocs m’ont donné le numéro de téléphone de Mario’s qui livre à domicile. Pour £5, j’ai le droit à un döner kebab livré à domicile à 0h30 du matin :-).

Rebelotte, du bruit à 3h du mat’ par mes collocs.

Jeudi 16 octobre, black thursday

  1. Je me lève à 8h15, je bois mon petit café quand d’un éclaire, je me rend compte que j’avais cours à 10h. Ni une ni deux, je fini d’un trait mon café et je retourne dans le pays de morphee pour 1h.
  2. Cours de marketing, puis de ressources humaines avec une heure de pause café au milieu. Puis à 15h, c’est le cours qui m’intéresse le plus et qui dure 3h par semaine (soit le tier de mon emploi du temps). On a un travail de groupe à faire sur un business plan. Je présente donc un de mes projets de site internet à mon équipe qui sont très enthousiastes. Puis je représente ça au prof, qui me dis gentillement, oui c’est bien, mais pourquoi ne pas réfléchir à autres choses …
  3. Ca fait 2 semaines que je ne suis pas allé en boite à Nottingham, je décide donc de proposer à Dafe de sortir au GateCrasher (the place to be le jeudi soir). En allant chez lui, je croise un chat noir. Alors je me dis, mais dans la nuit tous les chats sont gris !!! pourquoi il est noir ??? je pense que c’était pour m’annoncer une mauvaise augure. N’étant pas supersticieux, mais plutôt fataliste, je décide de continuer mon chemin. A 11h, nous décidons avec Dafe et Riccardo de prendre le taxi pour le centre ville. Après avoir vu la file d’attente, on décide d’aller manger un petit McDo que nous mangeons sur un banc de la ville puis allons boire un pot dans un bar karoké où un asiatique est en trance sur scène (on voit pas grand chose dsl). Vers 00h30, on décide d’aller en boite. On s’amuse bien, on rencontre quelques amis, on danse un peu, on discute (on crie plutôt). Et vers 1h30-2h, c’est le drame j’ai perdu mon Iphone … le soucis c’est qu’entre le taxi, le mcdo, le bar, la file d’attente, les différentes salles de la boite, impossible de savoir à quel endroit j’ai pu le perdre. Le plus probable reste la taxi car mes poches sont peu profondes, il a donc du glisser. Dafe et Riccardo accepte de rentrer pour chercher le téléphone. J’appelle la compagnie de taxi qui me dit qu’ils me rappelleront dans 10 minutes. Au bout d’une heure, je les rappelle car ils ne l’ont pas fait. Puis il me raccroche au nez en disant “ON L’A PAS TROUVÉ”, pas étonnant pour un iphone. BLACK DAY, comme direz Patrick BRUEL

Liens : Album Photo de la soirée de jeudi au GateCrasher

Teaser pour l’episode 3
La recherche de l’Iphone dans les rues de Nottingham. La série noire va-t-elle continuer ? Y aura-t-il une soirée ce weekend ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *